Kritsa G. Daliata, Hello... On dit souvent que je suis aussi expressif que les langues de plombs anglais... mais c'est parce que beaucoup ne connaissent pas Funestar... Enfin, je préfère agir que discourir alors je vous souhaiterai simplement un bon voyage dans notre antre...

Severus Snape, Vampire ou chauve-souris des cachots, pour ne citer qu'eux, sont mes surnom. Mais ne vous en faites pas, je ne suis pas aussi sournois et cruel qu'on le prétend... enfin peut-être... Hum... quoi qu'il en soit, bienvenue parmi nous... je crois...

Eejil Duciel, Adorable princesse et maman des environs, vous pouvez compter sur moi pour tout... et surtout n'importe quoi mais "chut", c'est un secret ! On dit de moi que je suis sage comme une image et douce comme une rose, ça vous parle ? En tous cas, suivez la magie, elle mène toujours au bon endroit !



Bienvenue sur Stupefix !
Nous sommes actuellement en Octobre 1993,
Bon voyage... ~



En avant première…


« Dans tous les cas, toutes mes condoléances. L'un ou l'autre, t'es dans un sacré fumier mon pote. » by Aëlrynn Perak, l’Elfe farceuse à Severus Snape, l’Impassible sorcier

« Si c'est un loup-garou, tu es chanceux ! Ils sont suuuuper gentils avec leur compagnon ! » by toujours la même équipe de bras cassés

« Magie de merde. » by Morgan Aristov, le Capitain oblivious et loup-garou de son état

« Bonsoir Maître Salazar, le professeur Snape est-il dans ses appartements ? » by Draco Malfoy ou l’art de parler aux statues

« Je pense que vos camarades vous seraient reconnaissants de ne pas poser votre question. Allez manger. » by Eejil Duciel, on ne dérange pas maman Renard quand elle à faim

« … Je pensais que tu serais un petit vieux croulant. » by la même Renarde qui a l’art et la manière de saluer les louvetaux

« Tu ne leur laisseras pas le temps ni d’approcher, ni de te voir. Ils vont tous crever. » by Alexei Aristov, Vampire irritable et affamé… ne pas déranger alors que les gens ont faim va devenir une règle d’or...

« Lentement, il s’avança jusqu’à être à moitié sur elle, puis s’arrêta pour la regarder, comme pour tester les limites de ce qu’il pouvait faire avant de s’enrouler dans sa fourrure pour profiter de sa chaleur et du sentiment de profonde protection qu’elle lui faisait ressentir… puis il se rendormit une heure encore… » Un peu de douceur dans ce monde de brut entre le bébé serpent, Lanalia et la maman renarde Eejil